Lacraps – Froid Glacial Lyrics (feat. Tekilla, Lost & Nedoua)

[Couplet 1 : Tekilla]
Dans l’darkness, j’tape des hallu’, mec, faut qu’j’gratte une allumette
Que j’me serve du microphone comme d’un fusil à lunette
Toujours pudique, la face pâle, blême
Même au fond du gouffre, je te dirais : “T’inquiète, y’a pas de ‘blème”
J’crache ma colère dans ce froid glacial, polaire
J’suis un mec droit mais crois pas que, la Loi Martial, j’tolère
Le mic : un cure-dent, j’ai des restes de wack à chaque molaire
Je guide les minots vers le savoir, comme le ramassage scolaire
Zéro négatif, j’fais d’la buée quand je rime
Brûle tous les scénaristes qui veulent me tuer dans le film
Souriant, mais tu n’vois pas la face cachée de l’iceberg
Je ne compte même plus les vices dans lesquels mes gars s’perdent
La poisse me met des coups de pic à glace, j’voudrais la ‘ter-j’
Rien n’est gratuit, faut mettre une pièce pour faire tourner l’manège
Le poids des problèmes, souvent, la monnaie l’allège
Demande à un clochard s’il aime voir tomber la neige

[Couplet 2 : Lacraps]
On sue, mais on rêve d’autre chose, f*ck leurs lois, ici, j’péris
Dans l’sud, on crève de chaud, mais les cœurs sont froids comme en Sibérie
Tout ça m’écœure, faut qu’ça change, là, j’suis même plus sidérer
J’ai RDV avec la chance, mais elle a pas pu s’libérer
Ça passe ou ça casse, j’suis rempli d’nerfs, je troue la prod’
On veut du bordel quand Lacraps, Nedoua et l’Mer2Crew approchent
Y’a de quoi être consterné, ils sont tous aigris et les gars se saignent
Et, si t’étais pas concerné, couz’, j’écrirais pas ce seize
Putain, faut tendre la main sans avoir peur qu’on t’l’arrache
Même si tout est malsain et qu’y’a pas d’vaccin contre la rage
Que nous donne cette routine ? Chaque jour, tant d’gestes se répètent
On s’attache à des broutilles, on s’dit qu’changer serait bête
Le manque de thunes, c’est ta hantise, dis-toi que même les cas soc’ saignent
Et ne crois pas qu’ta classe sociale te garantisse ta place au ciel
Dans l’cerveau, un tas d’soucis, j’suis plus fasciné par ce siècle

Plus personne dit : “Escuzi”, nan, sur ta plaie ils passent le sel

[Couplet 3 : Poupa Lost]
J’suis comme un ours polaire, ouais, même si j’en ai pas l’air
J’suis comme perdu sur la banquise qui fond, donc j’suis en colère
J’suis comme un coup d’tonnerre ou un coup d’gros nerf
Et on s’en fout si on s’les caille et garde un cap sur l’honneur
Avec ce blizzard qui souffle, ils disent : “C’est bizarre qu’ils souffrent”
On est les maquisards [?] sur prod’ de [?] qui t’saoule
Ouais, j’suis souvent saoulé sous c’vent, esseulé
P’t-être pas savant, sous les projo’, on avance soudé
Comme ces putains d’manchots, on s’tient chaud
Et j’me retrousse les manches, au micro, j’ai l’sang chaud
Je n’veux pas d’ce vent glacial amené par la polémique
Et le conflit racial, ils voudraient qu’on s’plie à ça
Mais, moi, je conspire, ah, ça, c’est sûr, et sache qu’on piratera
Toutes vos tentatives pour nous glacer les chairs
Ça pense qu’à brasser les chèques, maintenant, la place, elle est chère
Mais t’inquiète pas, de notre côté, nous, on surpasse l’échec

[Couplet 4 : Nedoua]
Une atmosphère glaciale sous le soleil de Montpellier
On est lié à la musique pour éviter la cour martiale
De Marseille à Paname, on frôle l’univers carcéral
Car c’est rare de glisser sans ‘ber-tom’ sur une peau d’banane
Vague à lame, pas l’time pour m’réchauffer le cœur
Alors j’me mets un classique de Robert Nesta quand le ‘pe-ra’ m’écœure
À l’écart du bonheur, y’a qu’le contenu d’ma liqueur qu’est chaud
T’es ‘qué-cho’ ? Dis-moi, qui es-tu pour critiquer
[Mon armée] et mon art, la fumée froide envahit mes poumons
C’est déprimant mais, t’inquiète pas, j’ai bien plus d’une corde à mon arc
Plus qu’deux mesures et j’me casse, préparez les bouteilles de gaz
J’vais tout péter, transformer l’ambiance en un cimetière de glace

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *